Takeover

juillet 2012

Reprendre possession de l’environnement bâti par la peinture giclée sur les mur des édifices dans un monde persistent.

Sous le thème « un contre tous » de multiples joueurs se déplacent sur la façade de tours, laissant derrière eux une trainée de peinture. Un joueur est appelé à joindre les forces de l’ordre, et ainsi nettoyer les traces laissées par les autres joueurs.

projet réalisé avec Édouard Lanctôt-Benoit et Cailen Pybus